12 mar 2009

Corriger les caractères cabalistiques reçus dans les courriels

Publié par at 16:39 Sous Article

Print This Post Print This Post

Il vous arrive parfois de recevoir des courriels ou de consulter des pages WEB contenant des caractères cabalistiques (cela joue en principe sur les caractères accentués).

L’affichage de caractères cabalistiques  vient du fait que le navigateur interprète mal les indications données dans l’entête HTTP.

Les causes, malheureusement peuvent-être multiples :
 

  • Soit le logiciel  ou le site INTERNET n’indique pas la police de caractères dans l’en-tête HTTP (cause la plus fréquente)
  • Soit le serveur,  supportant le logiciel ou le site Web,  n’est pas bien configuré
  • Soit le paramétrage du navigateur n’est pas correcte

Si la page affiche des caractères de ce type : "é", "î", "Ã", …

  •   Les données ont été enregistrées au format UTF-8, et le navigateur les affiche en pensant avoir affaire à de l’ISO (Occidental ISO  8859-1)


Si la page affiche des caractères de ce type :"�"

  • Les données ont été enregistrées au format ISO, et le navigateur les affiche en pensant avoir affaire à de l’UTF-8 (Unicode).

Le seul endroit où vous pouvez intervenir est le paramétrage du navigateur ou du logiciel client de messagerie (Thunderbird, Outlook, etc…):

Sur Firefox faire >affichage> encodage des caractères

  • Si la détection automatique est activée, cela veut dire que l’en-tête HTTP est mal renseigné, donc essayer les code UTF8 ou Occidental  ISO -8859-1 cela devrait marcher.
  • Si la détection automatique n’est pas activée essayer de l’activer ou changer le code UTF8 par ISO ou réciproquement

Il  existe le même type de paramétrage sur IE ou sur les clients de messagerie

Dans le meilleur des mondes, le navigateur devrait être positionné en détection automatique afin de s’affranchir complètement de ces problèmes de codage, mais le monde (et les logiciels) ayant des lacunes il faut donc faire avec.

 

Commentaires fermés sur Corriger les caractères cabalistiques reçus dans les courriels

Les commentaires sont fermés pour le moment.