03 mar 2009

Réseaux sociaux pour séniors

Publié par at 12:23 Sous Article

Print This Post Print This Post

Si vous naviguez régulièrement sur Internet, vous avez certainement remarqué le développement exponentiel du phénomène des réseaux sociaux tel que paradoxe de MilgramFaceBook, Myspace ou encore Second Life. Peut-être la curiosité vous a poussé à  vous inscrire sur un ou plusieurs de ces réseaux.
On peut se sentir un peu surpris par ce mode de communication, et les différences de comportement des générations face au média Internet sont particulièrement visibles avec ces outils.
Certains vont complètement s’approprier ces moyens mais d’autres vont se sentir exclus ou mal à l’aise à l’intérieur de ces réseaux.
La visualisation des profils, le partage des carnets d’adresses, la mise à nu de ses activités est parfois difficile pour des gens peu habitués à étaler leur vie privé.
Toutes les enquêtes montrent que les jeunes seniors, en particulier,  ont envie de s’investir dans le monde associatif ou solidaire que l’on retrouve peu au travers de ces réseaux grand public.
Mais un certain nombre de réseaux sociaux dédiés aux séniors commencent à voir le jour et si leur fonctionnement est loin d’avoir l’activité foisonnante des réseaux cités plus haut, ils peuvent être une approche intéressante pour les personnes qui veulent simplement avoir le sentiment d’appartenir à une communauté et pouvoir échanger à l’intérieur de celle-ci des informations, des conseils plus proches de leurs préoccupations ou de leur façon de vivre.

J’ai testé deux de ces réseaux :

Bitwiin se positionne comme une plate-forme Internet pour les seniors afin de leur permettre de:logo-bitwiin

  • Trouver des activités rémunérées chez des particuliers.
  • Partager des centres d’intérêt avec d’autres séniors.
  • Recréer du lien social en se constituant des communautés de proximité.

Être le lien entre les retraités, des employeurs éventuels et d’autres retraités est la vocation de BiTWiiN.com. D’où le nom de between transformé en bitwiin, qui signifie « entre » en anglais. Le but est de mettre en relation des retraités qui savent bricoler, se servir d’un ordinateur, donner des cours de mathématiques, aider une personne dépendante… avec des particuliers qui auraient besoin de leur service.
L’autre fonction de BiTWiiN.com est de mettre en relation les retraités entre eux en fonction de leur lieu de résidence ou leurs loisirs. Ils peuvent ainsi discuter entre eux sur le site puis se rencontrer s’ils le souhaitent.

Beeboomer est un nouveau  réseau social dédié aux +45 ans (”jeunes séniors”), lancé en bêta au mois d’octobre dernier et positionné autour de la citoyenneté et logo-beboomerla solidarité, le service a pour vocation de créer du lien social en s’engageant auprès d’associations et en soutenant l’emploi des plus de 45 ans.

 Le site met à la disposition de ses membres plusieurs fonctionnalités  leur permettant de communiquer (via vidéoconférence ou encore messagerie sans besoin de télécharger d’applications), de se rencontrer, participer à des évènements, tenir un blog personnel, créer des groupes, partager ses photos/vidéos, devenir rédacteur sur le magazine intégré au site, poster son CV,…

J’avoue avoir été un peu déçu par ces deux réseaux. Une chose frappante est le peu d’activité de ces sites. Même s’ils annoncent plusieurs milliers d’adhérents!! on retrouve des forums où il n’y a pas eu d’intervention depuis plusieurs semaines ou alors un seul personnage mobilise toutes les actions.

Il en existe d’autres tel que Fiftiz qui se présente comme le "Myspace des séniors" que je n’ai pas testé. Il existe aussi un site australien Grandparents Network qui lui affiche clairement la couleur, même dans sa présentation au style un peu désuet mais pour le moment il n’existe pas de version française.

Il est clair qu’il n y a pas aujourd’hui d’acteur de référence qui adresse cette cible de manière spécifique en répondant à ses attentes, Facebook et autres MySpace ne leur sont certainement pas adaptés mais j’ai quand même des doutes sur le positionnement des sites qui hésitent entre activités et loisirs.

Les idées sont sans doute là, mais maintenant il va falloir accompagner tous ces seniors dans leur apprentissage du réseautage social et pourquoi pas dans l’élaboration de leur page perso. Côté annonceur c’est la même chose, il va leur falloir composer avec les contraintes de cette cible (présentation, maîtrise de l’outil informatique, freins psychologiques concernant les données personnelles ou le paiement en ligne…). À quand des seniors community managers ?

Si vous connaissez de l’intérieur d’autre réseaux dédiés aux seniors n’hésitez pas à nous faire par de vos expériences par vos commentaires.

, , ,

2 commentaires

2 Responses to “Réseaux sociaux pour séniors”

  1. alexandraon 19 mai 2009 at 14:28

    Je vous invite à visiter de nouveau beboomer.com, de nombreux membres nous rejoignent chaque jours, partagent leurs rêves et leurs centres d’intérêt et communiquent grâce au chat-vidéo.
    De plus pour répondre à l’envie de nos membres de s’investir dans le monde associatif, une rubrique est entièrement dédié aux associations. Près d’une centaine d’association se sont déjà inscrites.
    Certes, il faut parfois un peu de temps, aux nouveaux membres pour se familiariser avec ces nouveaux modes de communication… juste un peu de temps

    Bien à Vous,

  2. artmannon 13 avr 2010 at 9:27

    Bonjour,

    En effet, ces reséaux sociaux seniors surfent sur une dynamique et un marché réel, au fort potentiel. Pour autant, l’approche marketing n’est pas la bonne. Beboomer garde la palme du mensonge: absence de vie, nombre d’inscrits gonflés par 2 voir 3!!!!!!!!!!!

    s’aisir cette cible demande une connaissance fine et un vrai accompagnement!!!!

    A suivre: Boomers book (même logique)